11/12/2019

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, et le président du Parlement européen (PE), David Sassoli, ont convenu d'organiser un événement conjoint l'année prochaine dans le but de traiter les problèmes sociaux critiques via le football à la suite d'une réunion fructueuse tenue aujourd'hui à Bruxelles

«Nous avons ouvert la voie à la FIFA il y a quelques années pour investir le football dans l'aspect social parce que nous avons une responsabilité sociale et nous la prenons très au sérieux. Mais nous ne pouvons pas le faire seuls, et c'est pourquoi je suis très heureux d'être ici aujourd'hui pour faire équipe avec les institutions européennes afin de nous assurer que nous pouvons utiliser le football comme un outil de cohésion sociale, pour l'inclusion, pour des discussions sur des sujets tels que l'égalité, la discrimination, les droits des femmes, les opportunités, la libre circulation, la santé et le climat. Ce sont toutes des questions qui concernent le football ainsi que la société en général, et c'est pourquoi nous devons travailler ensemble. L'année prochaine, nous travaillerons à l'organisation d'un événement pour nous assurer que ces messages puissent passer ensemble », a déclaré le président de la FIFA.

«Le football n'est pas seulement un sport qui implique de nombreux hommes et femmes mais il a également un rôle social très important… Nous avons eu un échange sur les initiatives possibles que nous pourrions lancer ensemble. La FIFA est très active dans le domaine social, travaillant sur tous les continents, elle apparaît comme un phare de cohésion sociale. C'est très proactif pour des choses comme la culture et le respect. Il a de grandes racines en Europe mais a également un impact sur tout le continent. C'est pourquoi tout le monde regarde ce que fait la FIFA et ce que nous pouvons faire ensemble pour promouvoir ces choses dans le monde. La fédération internationale souhaite impliquer davantage les institutions européennes dans ses travaux et nous sommes très heureux que cela se soit produit car nous souhaitons également travailler à ce renouvellement de la FIFA », a déclaré le président du PE Sassoli.

Les deux dirigeants ont également saisi cette occasion pour discuter de la réforme en cours de la FIFA du système de transfert du football. Le président de la FIFA a remercié son homologue du PE pour la contribution de l'institution et l'échange ouvert dans le processus actuel de réforme du système de transfert initié par la FIFA en collaboration avec tous les acteurs du football.

«J'ai également été très heureux de rendre compte du travail que la FIFA a lancé concernant la réforme du système de transfert. Nous devons nous assurer que le système de transfert est transparent. Nous travaillons à la mise en œuvre des recommandations du Parlement européen et de la Commission européenne et je suis heureux de ressentir le soutien de l'institution européenne car c'est quelque chose que nous faisons ensemble pour le bien de tous, du football et de la société », a conclu le président Infantino. .

«Au nom du Parlement européen, je voudrais remercier le président Infantino et son équipe pour leurs efforts en faveur d'une plus grande transparence. Le football est une industrie importante, surtout en Europe, mais comme toute activité économique, il requiert un maximum de transparence. Par le passé, le Parlement européen a fait des déclarations importantes sur ce qui doit se passer dans le monde du football et la FIFA se modernise, évolue, se tourne vers l'avenir », a ajouté le président du PE.

Pour les déclarations complètes du Président de la FIFA Infantino et du Président du PE Sassoli, veuillez consulter la vidéo sur FIFA.com ici.

Laissez un commentaire