La FIFA veut récupérer son argent.

L'instance dirigeante du football mondial a déposé des réclamations devant les tribunaux suisses lundi pour tenter de récupérer les 2 millions de CHF (2.01 millions de dollars) «illégalement payés» par l'ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, à l'ancien vice-président de la FIFA, Michel Platini, en février 2011.

Platini, trois fois footballeur européen de l'année, a été à l'origine suspendu pour huit ans par la FIFA pour avoir accepté le paiement convenu verbalement avec Blatter et exécuté après le vote pour attribuer au Qatar la Coupe du monde 2022. Beaucoup pensent que Blatter a payé Platini pour son aide lors de l'atterrissage du Qatar en Coupe du monde. Les deux hommes le nient, affirmant que c'était pour le travail de Platini en tant que conseiller de la FIFA jusqu'en 2002. Blatter a également été interdit par la FIFA pour le paiement.

L'interdiction de huit ans de Platini a été réduite à six ans par une commission de recours de la FIFA, puis réduite à quatre ans par le Tribunal arbitral du sport en mai 2016. Il a quitté son poste de président de l'UEFA après la décision du TAS et a achevé son interdiction de quatre ans en octobre.

Blatter a quitté son poste en disgrâce il y a quatre ans. Il a ensuite été banni de huit ans par la FIFA, mais la peine a été réduite à six ans. Sa tentative de réduire l'interdiction a été refusée par le TAS.

Dans un communiqué publié lundi, la FIFA a noté que «même la Cour suprême fédérale suisse a confirmé que ce cadeau de 2 millions de francs devait être considéré comme un« paiement indu »et a déclaré qu'il« avait le devoir d'essayer de récupérer les fonds ».

La fédération a ajouté que si elle récupère l'argent, tous les fonds, ainsi que les intérêts, seraient investis dans le développement du football «c'est là que l'argent aurait dû aller en premier lieu».

Photo: FIFA

Laissez un commentaire