La Fédération australienne de football (FFA) fait la course contre la montre pour se préparer au tournoi de qualification olympique de football féminin asiatique de la semaine prochaine.

Les Matildas bénéficieront désormais d'un avantage sur le terrain. (FFA)

L'événement, prévu du 3 au 9 février, a été déplacé ce week-end de la Chine à Sydney en raison de l'épidémie de coronavirus à Wuhan.

La Confédération asiatique de football n'avait initialement déplacé que les matchs prévus pour Wuhan à Nanjing, mais a décidé samedi que le tournoi devait être déplacé dans un autre pays.

Le chef de la FFA, James Johnson, s'adressant aux journalistes lundi, a déclaré que tous les matchs se joueront à Sydney et dans les environs, bien que les sites n'aient pas été finalisés.

«Il y a encore beaucoup de travail à faire sur le plan opérationnel, mais pour le moment, les jours de match d'origine resteront les mêmes; ces jours de match sont les troisième, sixième et neuvième février, avec deux matchs - ou doubles en-têtes - joués chaque jour.

Johnson admet que le malheureux besoin de déplacer le tournoi hors de Chine pourrait être une aubaine pour l'Australie à court et à long terme

Il y a le coup de pouce immédiat pour l'équipe australienne, surnommée les Matildas, qui jouera désormais à domicile alors qu'elle se bat pour se qualifier pour Tokyo 2020 contre la Chine, le Taipei chinois et la Thaïlande.

Johnson estime également que si l'Australie fait un bon travail en accueillant le tournoi à la dernière minute, ce sera une plume dans le cap du pays dans sa tentative d'accueillir la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023.

«Je pense que la considération pour la Coupe du monde féminine lorsque cette décision arrivera sera« si nous pouvons le faire à court préavis de cette manière, quel genre de tournoi pourrions-nous faire si nous avons un préavis de trois ans?

«Nous ferons un excellent travail et cela renforcera certainement notre cause, qui est d'amener la Coupe du monde féminine en Australie en 2023.»

Une offre conjointe de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande est l'une des quatre acceptées par la FIFA en décembre. Le Brésil, la Colombie et le Japon ont également soumis des offres.

La FIFA sélectionnera l'hôte 2023 en juin lors de sa réunion à Addis-Abeba.


Laissez un commentaire