La chambre de jugement de la commission d'éthique indépendante a déclaré M. Enrique Sanz, ancien secrétaire général de la Confédération du football de la Confédération du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), coupable de corruption en violation du Code d'éthique de la FIFA.

La procédure d’enquête contre M. Sanz faisait état de sa participation, pendant la période de 2012 à 2015, à la négociation des paiements de pots-de-vin dans le cadre de diverses opérations de corruption liées à des compétitions organisées par la FIFA, la Concacaf, la Caribbean Football Union (CFU) et le Sud Confédération américaine de football (CONMEBOL).

Dans sa décision, la chambre de jugement a conclu que M. Sanz avait enfreint l'art. 27 (Corruption et corruption) de l'édition 2019 du Code d'éthique de la FIFA et l'a ainsi sanctionné de l'interdiction à vie de participer à toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et régional. niveau international. En outre, une amende de CHF 100,000 a été infligée à M. Sanz.

Les termes de la décision ont été notifiés à M. Sanz aujourd’hui, date à laquelle l’interdiction entrera en vigueur.

Laissez un commentaire